Christian de Montbrizon

« Vie d’un homme d’hier, aujourd’hui et…juste un peu plus »

Lundi 14 septembre 2020
à 17h30 au Farband

  Christian de Monbrison est fils du comte Hubert Conquéré de Monbrison, descendant d’une très vieille famille française, attachée au protestantisme. La branche des Conquéré remonte au XIVème siècle. Jean Conquéré de Lacave acquit en 1735 le château de Monbrison, dans le Tarn et Garonne.

  Christian de Monbrison descend d’une illustre famille juive par sa mère, la comtesse Renée Cahen-d’Anvers. Ses grand-parents Sonia Warshawsky et le banquier Robert Cahen-d’Anvers avaient pour demeure le château de Champs-sur-Marne, qu’ils donnèrent à l’état en 1935. Ce beau château fut ouvert au public en 2013. La famille est également apparentée, par mariage, aux Camondo et aux Rotschild.

  Dans son livre, « Vie d’un homme d’hier, aujourd’hui et…juste un peu plus », Christian de Monbrison livre le récit d’une vie exceptionnelle. Il parle de son enfance dans les châteaux familiaux, de son adolescence au Chambon sur Lignon en tant qu’enfant caché à partir de 1942, et de sa vie d’adulte qui est une véritable épopée. Il a été un des membres fondateurs du kibboutz Yotvata dans le Negev, au lendemain de l’indépendance, kibboutz qui est aujourd’hui réputé pour ses produits laitiers. Il revient en France pour assumer ses responsabilités familiales mais retourne en Israël dès l’annonce de la Guerre des Six Jours. En France sa grande réalisation est la Blonde d’Aquitaine, race bovine qu’il développa dans sa vie de Gentleman Farmer dans son château du Pin. Cette race bovine est aujourd’hui largement implantée dans les élevages en France et à l’étranger.

  Christian de Monbrison est toujours resté un grand ami d’Israël, membre actif de France -Israël et de Yad Vashem France

Informations supplémentaires