Séance de signatures

Conférence de Claire Meljac,

docteur en Psychologie, psychologue et auteur de nombreux ouvrages, qui nous parlera du célèbre récit
"Un été 42 en zone libre"  
de Nathalie et Ladislas Gara, 
ses parents, juifs d'europe de l'est, journalistes et traducteurs à Paris 

Lundi 6 mars 2017 à 19h30 au Farband

  Une image émouvante et spirituelle d'une famille et d'une communauté en plein trouble pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est en 1942 que le paisible village de Saint-Boniface en Ardèche s’est retrouvé envahi de réfugiés de toute la France et même d'Europe. Expatriés, exilés et Juifs migrants se mêlent. Plusieurs familles juives se sont installées à Saint-Boniface, logées dans des maisons d'hôtes et des fermes louées. Elles tentent de se faire une nouvelle vie parmi les collines repliées et les fermes isolées. Luttant contre la bureaucratie et la paperasserie de Vichy avec le spectre des Allemands qui menacent la Zone Libre, les familles luttent pour se plier aux pratiques des locaux du village, tout comme ceux-ci peinent à les accepter. Des toilettes inexistantes et du manque d'électricité, aux négociations sur le marché noir et au gendarme corrompu et sadique, la vie à Saint-Boniface est difficile et animée.

  Un été 42 en zone libre est un roman vif et sombre basé sur l'histoire vraie de Nathalie et Ladislas Gara, qui prennent le rôle de la famille Verès dans le livre.

  Pour plus d'information sur Nathalie (Rabinowicz) et Ladislas Gara, lire cet article remarquable de Christophe DAUPHIN, de la revue Les Hommes sans Epaules.

Informations supplémentaires