Rencontre avec Limore Yagil

  À la croisée de l’histoire culturelle et de l’histoire politique, l’auteur remonte aux origines de ces réseaux de solidarité, retraçant toute une géographie de l’entre-aide, et interroge la signification qu’il convient de donner à ces différents actes de désobéissance civile.
Limore Yagil

  À la croisée de l’histoire culturelle et de l’histoire politique, l’auteur remonte aux origines de ces réseaux de solidarité, retraçant toute une géographie de l’entre-aide, et interroge la signification qu’il convient de donner à ces différents actes de désobéissance civile.

 

Couverture Au nom de l'art

 

Biographie

  Agrégée en  Histoire de l’université de Tel-Aviv, docteur ès lettres en histoire du XXe siècle de l’Institut d’études politiques de Paris, Limore Yagil est chercheur associée à l’université Paris IV-Sorbonne. Spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la France sous l’Occupation, elle a notamment publié L’Homme nouveau et la Révolution nationale de Vichy (Septentrion, 1997) et une trilogie, La France, terre de refuge et de désobéissance civile (1936-1944) (Le Cerf, 2010-2011).

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications

Chaïm SOUTINE

En vidéo-projection, l’extraordinaire et très émouvant film documentaire de Valérie Firla et Murielle Levy, qui retrace la vie et l’œuvre

Lire plus »
Il n'y a plus de publications