Rafael CHWOLES, le peintre juif de Vilnius

En rentrant 1945 dans sa ville natale, Rafael Chwoles transcrit picturalement l’état des quartiers juifs, transformés en ghetto.
Rafael CHWOLES

En rentrant 1945 dans sa ville natale, Rafael Chwoles transcrit picturalement l’état des quartiers juifs, transformés en ghetto. Ce témoignage, unique, sera un des fils conducteurs de son œuvre.

Il fixera aussi la ville de Vilnius sur des centaines de peintures et sur des milliers de dessins.

En 1959 il émigre avec sa famille à Varsovie. Pendant les 10 ans de sa présence en Pologne il crée plusieurs cycles de peinture : cycle biblique, cycle concernant les traditions et le folklore juifs, cycle sur Paris et le Maroc (suite à ses voyages en 1963 et 1967).

En 1968, de nouveau, Chwoles continue son errance. Il s’établit définitivement à Paris où il continue de peindre très intensivement, transcrivant sur toile ses voyages en Europe et en Israël et revenant sans cesse sur les souvenirs de sa jeunesse.

Il est prévu d’ouvrir un musée Rafael Chwoles à Vilnius en 2020.

 Rafael CHWOLES

 

 

 

 

 Pour en savoir plus sur le peintre → David Garfinkiel

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications

Chaïm SOUTINE

En vidéo-projection, l’extraordinaire et très émouvant film documentaire de Valérie Firla et Murielle Levy, qui retrace la vie et l’œuvre

Lire plus »
Il n'y a plus de publications