Rencontre avec ….

      Réfugiée en France en 1946, après la guerre, elle devient romancière et dramaturge à partir de 1956, et malgré une courte carrière littéraire, gagne la reconnaissance comme auteur écrivant en français.
Jean-Yves Autexier

 

    Réfugiée en France en 1946, après la guerre, elle devient romancière et dramaturge à partir de 1956, et malgré une courte carrière littéraire, gagne la reconnaissance comme auteur écrivant en français.

    Elle produisit plusieurs romans et pièces de théâtres dont les difficultés de survivre à la Shoah ne furent pas absentes. Elle a été l’une des premières à aborder ces questions dans ce qu’il est convenu d’appeler la «littérature de la Shoah ». Elle est ainsi considérée comme un écrivain majeur en langue française sur ce sujet.

    Elle est notamment l’auteur de la première pièce de théâtre en langue française qui représente un des moments de la Shoah, « Les Lépreux », pièce jouée en 1956 sous la direction de Sacha Pitoëff. Elle y évoque les arrestations et les assassinats des juifs polonais en 1941. Cette forme théâtrale s’avère sans doute trop pénible pour les spectateurs qui sont nombreux à quitter la salle.
« Le Sel et le soufre », paru en 1960, évoque son périple pendant la guerre. Ses qualités littéraires retiennent immédiatement l’attention de la critique et du public. Elle reçoit pour ce livre le prestigieux prix Charles Veillon. Le roman suivant, « Les Bagages de sable » obtient le prix Goncourt en 1962. Elle y présente sous la forme d’une aventure amoureuse ratée, la douleur d’une rescapée de la Shoah incapable de revenir au monde.

    Elle est la quatrième femme à obtenir le Prix Goncourt.

    Les livres d’Anna Langfus nous parlent des blessés, de ceux et de celles qui restent après les massacres, qui déambulent invisibles dans nos rues et nos parcs de ceux qui ne parviennent pas à s’en sortir et que certains ne supportent plus.

    Elle décède jeune d’une crise cardiaque en mai 1966 à l’hôpital de Gonesse. Elle a alors 46 ans, alors qu’elle accédait à une notoriété internationale. Elle laisse une œuvre brève écrite « dans un même souffle au cours d’à peine cinq à six ans ».

 

ean-Yves Autexier

   Jean-Yves Autexier est un homme politique français né le 5 janvier 1950 à Châtellerault (Vienne). Cadre administratif de profession, il fut successivement adjoint au maire de Sarcelles, conseiller de Paris, député, conseiller auprès du ministre de l’Intérieur, sénateur, et Directeur de la Fondation Res Publica (think tank de réflexion, d’analyse et de propositions sur les choix de politiques publiques).

 

 

 

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications

Chaïm SOUTINE

En vidéo-projection, l’extraordinaire et très émouvant film documentaire de Valérie Firla et Murielle Levy, qui retrace la vie et l’œuvre

Lire plus »
Il n'y a plus de publications