Rencontre avec Dominique Frischer

  Dominique Frischer Lundi 8 juin 2015 à 19h30 au Farband Psycho-sociologue de formation, Dominique Frischer est auteure de plusieurs films documentaires et essais, elle nous présentera son dernier livre, « Golda Meir », paru aux Éditions L’ARCHIPEL.
Dominique Frischer

 

Dominique Frischer

Lundi 8 juin 2015 à 19h30 au Farband

Psycho-sociologue de formation, Dominique Frischer est auteure de plusieurs films documentaires et essais, elle nous présentera son dernier livre, « Golda Meir », paru aux Éditions L’ARCHIPEL.

La soirée débutera par un buffet kosher et sera suivie par thé, café et pâtisseries.

 

À propos du livre

Couverture livre Golda MeirSait-on que Golda Mabovitch (Kiev, 1898 – Tel-Aviv, 1978) a fui à 8 ans la faim et les pogroms de sa Russie natale pour rejoindre le Wisconsin, aux Etats-Unis ? Que ses parents s’opposèrent à ce quelle fasse des études et voulurent la marier à 15 ans ? Qu’à 20 ans elle participa activement au Congrès juif américain ? Qu’à 23 ans elle entraîna son mari Morris Myerson contre son gré vers un exil en Palestine ? Qu’elle se sépara bientôt de celui-ci ?
Celle qui fonda avec David Ben Gourion l’État juif en 1948 n’a pas toujours été la vieille dame inflexible dont le visage est dans les mémoires.
En revenant sur son parcours politique, mais également en levant le voile sur sa vie privée, Dominique Frischer dresse le portrait d’une révoltée, de la Russie des tsars au Jérusalem de la Guerre du Kippour.
Racontée sous un jour nouveau, une personnalité hors du commun, avec ses failles.

 

A propos de Golda Meir

Golda MeirGolda Meir, connue aussi sous le nom de Golda Meirson, née Golda Mabovitch à Kiev le 3 mai 1898 et décédée à Jérusalem le 8 décembre 1978, a participé à la création de l’État d’Israël, a été ministre des Affaires étrangères, ainsi que le quatrième Premier ministre d’Israël du 17 mars 1969 au 11 avril 1974.

En raison de sa fermeté, elle avait gagné le surnom de « la Dame de fer » de la politique israélienne avant que ce qualificatif ne soit employé pour Margaret Thatcher, alors Premier ministre de Grande-Bretagne. Pendant sa vie politique, Golda Meir avait gagné les surnoms de « meilleur homme du gouvernement » (par Ben Gourion) et de « grand-mère d’Israël » par la presse populaire.

Elle a été la première femme à accéder au poste de Premier ministre en Israël et la troisième femme dans le monde à ce niveau de responsabilité (seules Sirimavo Bandaranaike au Sri Lanka et Indira Gandhi en Inde l’ont précédée).

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications

Chaïm SOUTINE

En vidéo-projection, l’extraordinaire et très émouvant film documentaire de Valérie Firla et Murielle Levy, qui retrace la vie et l’œuvre

Lire plus »
Il n'y a plus de publications