Le mot du président

Revenons-en à cette interview.
Henry BATTNER

Revenons-en à cette interview. Il est malheureusement vrai que la Marine joue plus fin que son père, qu’en aucun cas elle n’a de mot qui puisse nous gêner, et que son parti exclut des gens qui ont des propos antisémites. Mais cela ne veut pas dire pour autant que le FN soit devenu d’un seul coup, d’un seul, un ami des juifs -là aussi cela se saurait- car 99% de son entourage est antisémite.

Et ce n’est pas parce qu’il y a le juif de service, le noir de service, ou l’arabe toujours de service que cela change quelque chose à l’affaire. Le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie restent l’ossature même de ce parti. Quand à l’affirmation que les terroristes sont de jeunes musulmans, il faut encore comprendre que si très peu de musulmans sont en France des terroristes, tous les terroristes en France sont musulmans et souvent des convertis de fraiche date.

Ne nous leurrons pas, de la droite à la gauche, sans parler de leurs extrêmes, dans toutes les composantes de notre société, il y a des antisémites et cela depuis toujours, à la différence qu’entre entre hier et aujourd’hui, c’est que chacun croit pouvoir ouvrir sa « gueule » et dire très ouvertement ce qu’il pense des juifs sous la forme de l’antisionisme.

Et à part cela, what’s news pussycat ?

Henry Battner

Président du Farband

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications
Il n'y a plus de publications