Rencontre avec Annette WIEVIORKA

 Présentation du livre  « Tombeaux, autobiographie de ma famille »   Lundi 23 janvier 2023 à 19h30 au Farband  Lors du décès d'une tante sans descendance, Annette Wieviorka réfléchit aux traces laissées par tous les êtres disparus qui constituent sa famille, une famille juive malmenée par l’Histoire.
Annette Wieworka


 Présentation du livre 

« Tombeaux, autobiographie de ma famille »  

Lundi 23 janvier 2023 à 19h30

au Farband

Couverture du livre Tombeaux de Annette Wieviorka Lors du décès d’une tante sans descendance, Annette Wieviorka réfléchit aux traces laissées par tous les êtres disparus qui constituent sa famille, une famille juive malmenée par l’Histoire.

  Il y a le côté Wieviorka et le côté Perelman. Wolf, l’intellectuel yiddish précaire, et Chaskiel, le tailleur taiseux. L’un écrit, l’autre coud. Ils sont arrivés à Paris au début des années 1920, en provenance de Pologne. Leurs femmes, Hawa et Guitele, assument la vie matérielle et celle de leurs enfants.

  Dans un récit en forme de tombeaux de papier qui font œuvre de sépultures, l’historienne adopte un ton personnel, voire intime, et plonge dans les archives, les généalogies, les souvenirs directs ou indirects. Par ces vies et ces destins recueillis, on traverse un siècle cabossé, puis tragique : d’abord la difficile installation de ces immigrés, la pauvreté, les années politiques, l’engagement communiste ou socialiste, le rapport complexe à la religion et à la judéité, puis la guerre, les rafles, la fuite ou la déportation – Paris, Nice, la Suisse, Auschwitz – et enfin, pour certains, le difficile retour à la vie marqué par un autre drame.

  Tout l’art consiste ici à placer le lecteur à hauteur d’hommes et de femmes désireux de bonheur, de joie, de liberté, bientôt confrontés à l’impensable, à l’imprévisible, sans certitudes ni connaissances fiables au moment de faire des choix pourtant décisifs. C’est ainsi que des personnages très attachants et un monde disparu retrouvent vie, par la grâce d’une écriture sensible et précise.

 

 Annette WieworkaDirectrice émérite de recherche au CNRS, Annette Wieviorka Elle a été membre de la Mission d’étude sur la spoliation des Juifs de France dite Mission Mattéoli (du nom de l’ancien ministre et résistant Jean Mattéoli) créée après le discours de Jacques Chirac reconnaissant la responsabilité de l’État français dans la déportation des juifs de France. Faite Officier de la Légion d’honneur et nommée Commandeur de l’ordre national du Mérite, elle est aujourd’hui engagée dans le comité de soutien à l’Association Primo Levi (soins et soutien aux personnes victimes de la torture et de la violence politique).
Elle est la sœur de du sociologue Michel Wieviorka et de l’historien Olivier Wieviorka. 

  Spécialiste mondialement reconnue de l’histoire du génocide des juifs et du communisme français, elle a publié, entre autres, « Le Procès Eichmann » (1989), « Déportation et génocide, Entre la mémoire et l’oubli » (1992), « L’Ère du témoin » (1998), « Auschwitz expliqué à ma fille » (1999), « Maurice et Jeannette. Biographie du couple Thorez » (2010), « À l’intérieur du camp de Drancy, avec Michel Laffitte (2012) », « Nouvelles perspectives sur la Shoah » (2013), « Ils étaient juifs, résistants, communistes, 2018 », et « Mes années chinoises », 2021.

Inscription obligatoire auprès du secrétariat du Farband à l’adresse farbandusjf@hotmail.fr ou par téléphone au 01.45.23.50.63

 

  ________________________________________ 

 

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications

Chaïm SOUTINE

En vidéo-projection, l’extraordinaire et très émouvant film documentaire de Valérie Firla et Murielle Levy, qui retrace la vie et l’œuvre

Lire plus »
Il n'y a plus de publications