Rencontre avec Géraldine SCHWARZ

Sur cette base, Géraldine Schwarz apporte un témoignage poignant au fil de trois générations sur les traces du travail de mémoire qui permit à l’Allemagne de passer d'une dictature à une démocratie.
Géraldine Schwarz

Sur cette base, Géraldine Schwarz apporte un témoignage poignant au fil de trois générations sur les traces du travail de mémoire qui permit à l’Allemagne de passer d’une dictature à une démocratie. Au cœur de cette mutation figure un long combat pour substituer à la mentalité de Mitläufer, guidée par la lâcheté et le confort, la conscience d’une responsabilité morale individuelle.

La rencontre de son père avec sa mère, une Française fille d’un gendarme sous Vichy, est l’occasion pour Géraldine Schwarz d’aborder le travail de mémoire en France, dont les failles ont bénéficié à l’extrême droite : le long refus d’assumer l’héritage de Vichy est un obstacle à la responsabilisation du peuple français quant à son attitude passée sous la dictature.

Elargissant son récit au temps présent, Géraldine Schwarz montre que cette amnésie gagne l’ensemble de l’Europe et menace aujourd’hui le consensus moral construit autour du rejet du fascisme. En Autriche, en France, en Italie, dans les pays de l’Est, et même en Allemagne où l’émergence inédite depuis l’après guerre de l’extrême droite est en partie une conséquence des graves lacunes mémorielles qui ont marqué la RDA.

Les Amnésiques sonde ainsi la corrélation entre travail de mémoire et démocratie.

 

Partager:

Autres articles dans la même catégorie

Il n'y a plus de publications

Chaïm SOUTINE

En vidéo-projection, l’extraordinaire et très émouvant film documentaire de Valérie Firla et Murielle Levy, qui retrace la vie et l’œuvre

Lire plus »
Il n'y a plus de publications